Les mauvaises conduites des courtiers dans l’investissement immobilier

Vous avez investi votre argent en vous fiant aux conseils et au savoir-faire de votre courtier. Mais vous avez perdu de l’argent sur votre investissement. Vous vous demandez si votre courtier n’est pas à blâmer. Mais quand un mauvais conseil devient-il une mauvaise conduite ? Que pouvez-vous faire à ce sujet ?

Mauvaise conduite du courtier

L’inconduite d’un courtier peut aller du vol de votre argent. En raison de la réglementation, cela n’arrive pas très souvent de nos jours à une recommandation inappropriée de votre part. Par exemple, un courtier peut recommander à une personne de plus de 55 ans d’acheter une rente variable. C’est un produit qui ne convient pas, car les frais de rachat seront énormes si jamais vous essayez de vous en sortir. Vous payez pour le produit d’assurance-vie le plus cher qui est intégré à cette rente variable et que vous ne pourriez jamais payer. Placer un compte de retraite individuel dans une rente variable constitue une inconduite de la part du courtier. De plus, l’inconduite des courtiers consisterait également à remplir des formulaires de manière frauduleuse. Malheureusement, les clients ne sont souvent pas au courant avant d’avoir perdu beaucoup d’argent.

Litige en matière de fraude boursière : courtiers ou les maisons de courtage

Les courtiers travaillent seuls ou pour des maisons de courtage. Un client, peut-il intenter une action contre l’un ou l’autre ? La réponse est vraiment que cela varie. Souvent, c’est le courtier individuel qui prend les décisions. Cependant, les mesures qu’il prend sont prétendument supervisées par le directeur de la succursale dans ces bureaux. Bien souvent, les réclamations portent sur le défaut des directeurs de succursale de superviser ce qui se passe. Parfois, ces directeurs et les responsables de la conformité reçoivent des rapports appelés rapports d’exception qu’aucune mesure n’a été prise. Donc, il y a évidemment des problèmes de supervision et de conformité qui ne sont pas suivis par ces entreprises.

Que signifie « faire un marché » ?

Les consommateurs doivent être prudents. Il existe une faute de la société de courtage elle-même, ce qu’on appelle « faire un marché » dans une action. En d’autres termes, la partie du financement du courtage consiste à financer cette action et à gagner de l’argent. Donc, ils font la promotion de cette action. Ils encouragent leurs courtiers à vendre cette action à leurs clients. Ils veulent faire de l’argent sur cette action de toutes les façons possibles. Ce n’est nécessairement pas une bonne action ni celle qui convient à ce client. C’est parce qu’ils peuvent faire de l’argent sur tous les aspects de la transaction. Donc, parfois, l’inconduite se situe à un niveau plus élevé. Dans d’autres cas, certains clients confrontent un règlement de recours collectif. Ils ont accepté des ristournes de fonds communs de placement. C’est parce que l’agent peut recevoir des pourcentages sur ces fonds.

Les mauvaises conduites des courtiers dans l’investissement immobilier
Retour en haut